sábado, 30 de marzo de 2013

Conférence de presse: Appel aux penseurs en mouvement
LaboratoireSLD
--------------------
La pensée en mouvement en « Tierra de nadie »
De no man's land à-nomal nomade.
---------
Expérience pédagogique en création.
--------------
Avril 2013 
Conférence dérive
1 Lundi. Conférence de presse LaboratorioSLD: 13:00
Punto de partida 56 rue de la Reunión. 
Avec boisson et tapa.

S'il vous plâit confirmer votre présence par teléphone  0033 (0) 143719562 , au par mail correspondencia@saludopez.net

Poème pour l'itinéraire

 
-->

          À
À-nomal nomade,

o bién aimé de 12 matiéres, La pensée en mouvement en- Tierra de nadie
- LaboratoireSLD?
Passons De no man's land.
Qui est tu, Expérience pédagogique en création?
Tu es Danse de langue: signes et textes
es.tu? – On dit que tu es laise les gens dire, ils ne savent pas comment
le clocher se tient debout Méthodologies chorégraphiques, constructions, émanations et inférences .
Tu portes ton chapeau sur tes pieds et tu promenasses sur tes mains Strange days: troc avec la danse
tes mains
tu te promènes.
Ohé, tes robes rouges sciées en plis blancs. Outres nouvelles, danse et multimédia.
Le penseé à- nomal nomade en mouvement , en mouvement le pensée , en tierra de nadie
LaboratoireSLD? 
Disons ça Le commun (le visuel) et le collectif (le chorégraphique) .
Ma fleur rouge, à nomal nomade rouge, qu’est-ce que les gens disent?
                                    Concours: 
La couleur de la crinière jaune est bleu. Le roulement de ta boule est vert.Réparations chorégraphiques sur la théorie du Geste de Delsarte
Oh toi,
Notre danse de tous les jours: Entraînement du danseur,ma bête verte bien- aimée, Le penseée en mouvement ! En tierra de nadie
- LaboratoireSLD?
Mettons ça .
Médiation, emploi et développement en danse: Conception, direction et gestion de projets
À-nomal nomade ! À-nomal, A-n-o-m-a-l,
danse comme vide, vide comme danse: Danses sacrées. Ton nom goutte comme de suif de boeuf chaud.
Le sais-tu À-nomal , experiencie pedagogique ?
On peut te lire aussi par derière, et toi,la plus magnifique de toutes,
danse et interactivite
tu es par derrière aussi bien que par devant: À-n-o-m-a-l
μάχομαι, Maquia à la dérive
Â-nomal nomade , o bête gouttelante, le pense en mouvement

___________________________________________________________________________________________
LaboratoireSLD.La pensée en mouvement en « Tierra de nadie »De no man's land à-nomal nomade. Expérience pédagogique en création.56 rue de la reunión, 75020,Paris0033 (0) 143719562
http://saludlopez.net/banner.php, http://laboratoriosld.blogspot.fr/, http://www.facebook.com/LaboratoireSld ,https://twitter.com/LaboratoireSLD
www.saludlopez.ne



viernes, 29 de marzo de 2013

Semaine 1. Version 0

-->
LaboratoireSLD
--------------------
La pensée en mouvement en « Tierra de nadie »
De no man's land à-nomal nomade.
---------
Expérience pédagogique en création.
--------------

Avril 2013

1 Lundi. Conférence de presse LaboratorioSLD: 13:00
Punto de partida 56 rue de la Reunión.

2 Mardi.
M1 : 12:30-19:00
Réparation chorégraphique...Session introductrice. «Fin ultimo, fin callado». ABOZS
Espace En Cours.

3 Mercredi.
M2 : 10:00-13:00
Médiation/ emploi...Présentation du projet artistico-culturel «Bauhaus Catedrales». ABOJs
Theatre du Verre.

5 Vendredi.
M7 : 10:00-12:00
μάχομαι Maquia Deriva. Présentations de la matière. ABOJs
Conception, Prise de vue et montage d'un film sur«La herida de Paris-la blessure du Paris».
Espace en cours.

5 Vendredi.
M8 : 14:00-18:00
Danse et interactivite. ABOJs
Session 1. « Para (d) is o , no hay billetes »
De Salud López Cia Octubre
http://laboratoriosld.blogspot.fr/2013/03/matiere-8.html
Espace En Cours.

5 vendredi.
M10 : 18:00-19:30
Matière 10. Danse comme vide,...Danses sacrées.
Session 1 «Sol» De Cecile François Apsàra. Ritual Flamenco.ABOZT
Travail pédagogique autour de SOL.
Espace En Cours.

6 Samedi.
M10 : 14:00-19:30
Suite... Matière 10. Danse comme vide,...Danses sacrées.
Session 2 «Sol» De Cecile François Apsàra. Ritual Flamenco.
Travail pédagogique autour de SOL. Commentaires about El Angel.
Espace en cours



Espace En cours Teatre du Verre 17
56 rue de la Réunion 75020 Paris 17 rue de la Chapelle 75018 Paris
M° Buzenval (9), A. Duma(2) Mº Marx Dormoy

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////____________________________________________________________________________________________________________________

Alfhabet Conditions tarifaires

A Adhesión 30e
B Bourse
O Opción global 300e mois
J par matieres 100e mois
Z par matieres 120e mois
s session 25e
S session 30e
T atelier *


/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
_____________________________________________________________________________________________________________________

LaboratoireSLD
--------------------
La pensée en mouvement en « Tierra de nadie »
De no man's land à-nomal nomade.
---------
Expérience pédagogique en création.
--------------


Plus d’information

Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562





//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
_______________________________________________________________________________________________________________________
01
-->
Matière 8. Danse et interactivité.






Session 1.

« Para (d) is o , no hay billetes » 
De Salud López Cia Octubre
http://saludlopez.net/frances/dossier1.html

À Espace En Cours.
Vendredi 5 (14h a 18 h) Avril de 2013.
 
Travail sur les démarches créatives et  définition des besoins, objectifs et étapes de création de la prodution d'un projet de création chorégraphiques et arts numériques.
 
Synopsis

"Machinerie" / C'est ce qui explique Para (d) is o.

Ce texte a été présenté lors d'une session de travail ouverte au public au cours de laquelle nous avons montré, comment construire un nouveau travail chorégraphique et télématique, ou plutôt de danse - fiction de Salud López avec d'autres collaborateurs montrant comment le public peut être et faire partie de la construtions et de son objet. Cette nouvelle création veut apparaître comme un «dispositif» ou artefact capable de développer, de faire évoluer, de transmuter les capacités, enfin de transcender notre être, par le biais du dialogue gestuel complexe entre la façon de penser d’une personne et celle d'un ordinateur.
Les transhumanistes parlent d'un nouvel être humain, rompant enfin avec les théories classiques de l'évolution, c’est pure tromperie niant même la mort même et accordant une importance et une confiance excessive à la technologie, erreur totale car les progrès peuvent –ils se réaliser a force de chips?.

Ce que nous proposons est encore la foi en l’entéléchie humaine de grandir de plus en plus, au niveau mental et biologique pour surpasser même sa propre dépendance à la technologie. Ceci par le biais de capacités que nous n’avons pas encore développées et qui demeurent cachées, en devenir.
L’artifice, n'est pas avec la technologie mais à travers et grâce à elle.

A partir d’une ouverture nécessaire à la perception, jusqu’à un réexamen de la mémoire, non pas en tant que dispositifs étanche, mais installé ou qui vivent dans le processus même de la communication et surmonter les obstacles conscientes entre les choses, les individus eux-mêmes et les individus et de la nature, l'espace et le temps, comme si elles n'étaient pas les mêmes!.

Un exemple est ce qui se passe dans l’oeuvre , “Solaris”, l'effort surhumain de vouloir communiquer avec un autre être différent et inconnu, nous renvoie comme un miroir de nouvelles connaissances sur nous-mêmes, tout en changeant nos structures et notre mode de fonctionnement, notre façon d'être et d’exister. Ou, comme l'oxymore qui relie les contraires, oppositions à partirdesquelles surgissent de nouvelles possibilités insoupçonnées de beauté. En bref, le nouveau monde requiert de nouveaux paradigmes, exige de nouvelles définitions de tout.
Reformuler tous les concepts depuis l’origine, ce serait le but ultime et aussi l’ultime de désir. C'est une autre façon de commencer, car enfin nous devons bien commencer par quelque part. Le processus de gestation de ce travail, va générer à son tour un lieu de création qui se concrétisera dans des sessions ouvertes de travail, comme celles, transmises par Internet à partir d'un atelier habilité. Les deux espaces, l'atelier lui- même et les ondes ont une vocation d'outil commun. Il sera ouvert à d'autres événements et expériences. Quelque chose de semblable à ce qu’étaient les salons philosophiques et littéraires au dixneuvième siècle où la pensée était diffusée par vagues et marées.

Information et inscription:
Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562

http://laboratoriosld.blogspot.fr/


http://www.facebook.com/LaboratoireSld

https://twitter.com/LaboratoireSLD
www.saludlopez.net

 

 



 

 
Matière 10. Danse comme vide, vide comme danse: Danses sacrées


Sessions 1 et 2 .

«Sol» De Cecile François Apsàra. Ritual Flamenco.
À Espace En Cours.
Vendredi 5 ( 18h a 19 30h ) et Samedi 6 ( de 14 h a 19h 30) Avril de 2013.

Travail pédagogique autour de SOL avec Cécile Fraçois Apsâra.
  

http://encours.net/
 


Décomposition en actions minimales à partir d'une phrase chorégraphique issue flamenco, et par la recherche de l'essence du mouvement.
Inspirée d’un texte d’Antonin Artaud sur le nombre 12 extrait d’Héliogabale ou l’Anarchiste couronné, la chorégraphe, Cécile Apsâra, expérimente ce cycle de 12 temps, une structure rythmique caractéristique de l’art flamenco qui se composent de rythmes binaires et ternaires.
Je remets en cause la stabilité, de la traditionnelle mesure à 12 temps. Le déséquilibre est produit par l’exploration du mouvement infini du ternaire et l’enfermement du binaire pour arriver à la fin à la combinaison des deux et retrouver par là un équilibre.
Recréation à partir du Sacre du printemps "La danse des ancêtres" de Stravinsky.
J'ai choisi cette musique extrêmement connue comme source d'inspiration pour travailler sur le rituel. Cette musique, c'est la terre qui s'éveille, la terre sonore.

Sur la thématique du chiffre 12 : scander plutôt que compter.
Je m'appuie sur la symbolique du chiffre 12, qui est la multiplication des trois principes alchimiques : souffre, sel et mercure, par les quatre éléments : terre, eau, feu, air. Les participants scandent en marchant sur un cercle le rythme de soleá : azufre (1) sal (2) mercurio (3), silence (4 5 6), tierra (7) agua (8) fuego (9) aire (10), silence (11 12). Ensemble, nous scandons cette phrase. Un rituel visant à nous rassembler et à nous laisser guider par la force rythmique en éveil. Celle qui est, au-delà de nous-mêmes, médium de la mémoire collective. C'est une formule magique qui nous permet de pénétrer derrière le miroir du spectaculaire.

∼ 

Le centre perdu et retrouvé, l'équilibre perdu et retrouvé.
Le chant traditionnel flamenco de SOL dit : “Fui piedra y perdi mi centro y me arrojaron al mar,
y al cabo de tanto tiempo, mi centro vine a encontrar”.
"Je fus pierre et j'ai perdu mon centre et on m'a jeté à la mer, et après bien longtemps, mon
centre, je suis venu le retrouver."
Finalement en s'appuyant sur les techniques ancestrales, chacun peut essayer de créer son
propre rituel : à partir de l'enracinement et de la respiration, on cherche le sens de ce qu'on
fait par des définitions d'actions, lesquelles donnent des mouvements. On fait des poses et
contre poses, on lie l'infini au fini pour trouver sa propre expression libre autour du cercle, sa
danse à soi.


Information et inscription:
Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562

http://laboratoriosld.blogspot.fr/


http://www.facebook.com/LaboratoireSld

https://twitter.com/LaboratoireSLD
www.saludlopez.net

Matière 7:. μάχομαι, Maquia à la dérive.

Matière 7:. «μάχομαι, Maquia à la dérive ». 11 sessions (tous les vendredis de 10h à 12h) dans espace En Cours et différents espaces.


                                                   




 Avril 5 Vendredi.
M7 : 10:00-12:00
μάχομαι Maquia Deriva. Présentations de la matière. ABOJs
 

Conception, Prise de vue et montage d'un film sur«La herida de Paris-La blessure du Paris».
Espace En cours.

56 rue de la Réunion 75020 Paris     01 43 72 09 48   M° Buzenval (9), A. Dumas (2)
 http://www.encours.net/
 


                                              Matière en  de construction.



 Information et inscription:
Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562

http://laboratoriosld.blogspot.fr/


http://www.facebook.com/LaboratoireSld

https://twitter.com/LaboratoireSLD
www.saludlopez.net

Matière 2. Médiation, emploi et développement en danse: conception, direction et gestion de projets.

-->


Matière 2. Médiation, emploi et développement en danse: conception, direction et gestion de projets.
theatreduverre.fr


« Cette problématique nous approche à mettre sur table une fois de plus, pas seulement la valeur historique et le patrimoine de l’art sinon, et surtout, la nécessité de protéger et de réactiver la mémoire de son potentiel critique. Si on ne le fait pas, on pourra contribuer à l'affaiblissement de la pensée critique, la force créative et la recherche compromise des sociétés contemporaines.
Réseau conceptualiste du sud.
11 séances (Mercredi de 10h à 13h à Teatre du Verre et dans différents lieux.
Données par Salud López avec la intervetion de Sylvie Marchand 
wwwsaludlopez.net


1. Introduction:
Devant le spectacle de l’enfer moderne de notre société qui dévoile la relation sociale parmi les êtres médiatisés par les images qui nous entoure, on propose. La conception et création de projets culturels où les consignes de non-appropriation, non-exclusion, non-inclusion forcée, nous attire vers la ville nomade imaginée par Constant, « New Babylon »*
*New babylon est un travail de Constant basé sur la supposition d’un futur nomade dans un monde sans frontières
2. Etat de la question et ses antécédents:
Identification de situations de stagnation. On part des organisations culturelles déjà existantes qui sont centres de pouvoir, par exemple: Palais de la culture, où les employeurs sont très bien payés pour réaliser des projets. On parle de ces institutions culturelles, mais aussi économiques, éducatives, d’innovations, sanitaires… dont les flux n’arrivent pas à toute la population, même si leurs fondements sont différentes pensées. Un exemple : la plupart du pourcentage de l’argent qui se destine à la culture, est destiné finalement à une même population, qui habite au centre, qui a accès a l’éducation, moyens économiques, ceux qui comprennent et savent communiquer, comment accéder aux différentes programmations et services. Cela fait devenir endogamique au système et nous alerte de ce genre de situations.
4: Méthodologie:
Cette matière se développe en deux parties. La première, de l’expérience de certains projets culturels, qui ont comme départ la danse, présenté à la manière d’une ardoise sur laquelle on peut réécrire (comme un champ de travail déjà planté) on va proposer l’élaboration de propositions de programmes de création artistique.
La deuxième partie va se construire comme un atelier de collaboration politique interdisciplinaire, où va se former un groupe pour la conception et la réalisation des activités. Ces activités ou actions qui incitent à la récupération de la mémoire collective ; marquent des espaces oubliés, des clins d'œil générationnels, mémoire de famille ; qui à travers des histoires et autobiographies où se touchent délicatement les détails.
La création de signes liés à cette mémoire récupérée, et de cartes célestes ou cartographiques des endroits et poèmes dédiés aux mêmes, reviendront en actions d’agitation graphique et interventions dans l’espace urbain. « Deux têtes qui vont se diviser en deux et celles-ci vont à la fois se diviser en deux.. Jusqu’à faire en sorte que le flux de connaissance, de ressource, d’affection, arrive où il manque »
- Développement
Blocs I . De 10h à 11h 30. Exposition- présentation.
 De 11h30 à 13h. Exercices pratiques, développement de propositions.
Bloc II.
 Relayer séances de réunion – action et ateliers. 10h à 11h. Réunion pour proposer l’action. De 11h à 13h. Réalisation de l’action.
-Itinéraire.
Bloc I
03/04. Présentation des projets faits à Séville 2005 y 2006, développé en trois parties : une première -Bauhaus Catedrales- dans laquelle se développe plusieurs ateliers d’art et de création en différentes aires (danse, musique, architecture, audiovisuel, etc.) une deuxième partie -Catedral cinética-, dans laquelle ont été proposés des projets résultants d’un quartier avec d’importantes demandes sociale, avec pour objectif d’intégrer ses habitants dans le cadre d’une série d’activités artistiques de tout genre.
10/04. Exposition de la Recherche de neuf gisements pour l’amélioration de la qualité de l’emploi et la façon dont sont mis au poste de service les employeurs du secteur de la danse en Andalousie. Chargé à : Le Conseil d’emploi régional d’Andalousie. Présentation du projet de recherche fait à Séville l’année 2007 et dirigé par Salud López, avec la collaboration de Lorrina Barrientos;

17/04. Deuxième séance par rapport a la recherche dans l’emploi : Vers un diplôme d’état européen
24/04. Projet Paso, performance collective international sur la Déclaration des Droits de l’Homme. Présentation du projet et pratique sur l’adaptation de l’expérience et de la documentation du "Proyecto Paso" en matériel de formation online pour des centres éducatifs,


Bloc II
1/05. Création du groupe « 4 Têtes » et « Policefalias ». Action, agitation graphique et intervention urbaines.

8/05. Atelier de mémoire collective.
22/05. Atelier de cartographies et maquettes.
29/05. Atelier de création poétique. 

05/06. Presentation. Projets de plateformes mobiles pour la culture , la compagnie GigaCircus de Sylvie Marchand ,  et de la présentation du modèle  "Pista digital" une plateforme scénique movile, pour relancer le prototype, améliorer la patente et la diffuser.  Nomadisme, nouveaux media et nouvelles mobilités artistiques en Europe. 2008, Prix Creativa 2007, Pistadigital dans le Polígono Sur, “Charivari flamenca”..
12/06. et 17/06. Action, agitation graphique et intervention urbaines.


Activités parallèles proposées (lieux et dates à confirmer) Université populaire sur le sujet « peuple et nomadisme » Création d’un « Théâtre Bidonville ».
4. information pratiques:
- Lieux proposés: Les salles et les endroits avec confluences ; les salles, les carrefours, les places, les rues et les cafés typiques de Paris qui font angle.
- Durée: Deux blocs, une séance par semaine.
- Participants: ce projet de formation/création et dirigé aux artistes, interprètes, et créateurs en arts scéniques et visuels et tout public qui puisse s’y intéresser.
- Nombre de participants: 30
- Début et fin: du 3 Avril au 17 Juin 2013. Bloc I, 03/04 au 24/04. Bloc II du 1/05 au 12/06.
- Prix et paiement: Formation inclut pour les participants du laboratoireSLD version 0. Le prix unitaire de la deuxième matière est de 100 €/mois + 30 € d’adhésion au laboratoire. L’abonnement peut se faire :
OPTION A. paiement intégré au moment de faire la réservation
OPTION B. mensuel ayant payé l’adhésion.
Prix de la session individuel : 25 €.
Bourses: Le laboratoire donne 10 bourses pour la réalisation de cette matière.
Obtention d’un diplôme d’accréditation au final du cours
Les activités parallèles sont gratuites et ouvertes au public.

Plus d’informations:

Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562
http://laboratoriosld.blogspot.fr/
www.saludlopez.net

Matière 1: Réparations chorégraphiques de la théorie du geste de Delsarte.

fr/es

LaboratoireSLD

--------------------
La pensée en mouvement en « Tierra de nadie »
De no man's land à-nomal nomade.
---------
Expérience pédagogique en création.
--------------



http://saludlopez.net/banner.php




Matière 1: Réparations chorégraphiques de la théorie du geste de Delsarte.


                                                                                Foto: Los trabajos de Heracles. Ludovisi Colletion.Marie-languyen(2009).
"Enlevez vous une vertèbre et les deux fragments de cette fantaisie tortueuse recommenceront à se joindre sans effort." (Charles Baudelaire)*
* À Arsène Houssaye. Petits poèmes en prose, Le Spleen de Paris.1869.

11 séances (Mardi de 12h30 à 19h, repas présentation, atelier, mise en scène - exposition des résultats de l'atelier) dans différents espaces du 26 Mars au 11 Juin 2013.
Donné par Salud López avec l'intervention de Dora García.
1. Introduction:
À travers la connaissance du geste on peut créer des formules pour développer l'empathie, reconnaître la genèse de l'identité. Et appliquer ces connaissances à tous les processus de négociation parmi les diverses identités et cultures, en raccourcissant les distances qui existent et en facilitant l'adaptation de personnes dans des sujets d'immigrations et de résolution de problèmes entre collectifs de citoyens en général. De plus, à l'aide de moyens pour nous protéger de mécanismes de manipulation qui ont comme origine l'utilisation de gestes, soit politiques ou publicitaires. En résumé, la connaissance approfondie du geste nous amène à une meilleure construction et compréhension du monde à travers la connaissance artistique et la création comme outil. Une nouvelle méthode d?apprentissage beaucoup plus efficace, pour dynamique et aussi pour la satisfaction que cela produit. Pendant le laboratoire on va grouper toutes ces connaissances autour de la théorie qui construira une recherche sur le geste et ses différentes applications artistiques, scientifiques et de la pensée.
2. Antécédents:
Salud López est chorégraphe. Elle a développé son travail à partir de la théorie du geste de Delsarte depuis des années, surtout dans des ateliers chorégraphiques* réalisés pour le master de scénographie de la renommée école San Martin's de Londres et elle applique ses connaissances dans différentes versions des oeuvres chorégraphiques du : « El Gran Juego » et aussi le « Proyecto Paso ». La théorie du geste de François Delsarte, crée après 40 ans d'observation. Théories dirigés principalement à des orateurs, des hommes politiques, des prédicateurs, des acteurs ont influencé fortement au travail et dans des techniques élaborées par des personnes et artistes comme Laban, Marta Graham, Isadora Duncan, Dalcroze, Stanivslanky, etc.
3. Méthodologie:
Dans les séances du laboratoire, on va commencer in media res, d'abord on va introduire les travaux antérieurs, et après présenter de nouveaux exercices qui vont partir de sept propositions de la théorie du geste dans chaque séance et qui vont se recycler en différentes manières. Pendant les séances on va continuer avec la recherche d?une nouvelle grammatique du geste et des processus narratifs reliés à elle. L'entrainement avec différentes armes (les gestes), en coupant, en se détachant, en se faufilant et en inscrivant dans l'espace jusqu'à se construire une deuxième peau, qui nous serve à la fois de protection et de héraut en plusieurs supports (audiovisuel, image et texte) avec lesquels on va s'introduire et transmettre des messages dans différents contextes antagoniques, en conflit (frontières, centres, hospitaliers, centres stratégiques de l'économie, ports). De sa représentation scénique on pourra dire qu?il s'agite une espèce de jeu (funèbre a la manière grec) qu'inclut la gymnastique et les courses, ces dernières représentées en forme de dessins ou inscriptions sur différentes surfaces dans les endroits où ça se passent.
-Développement:
12h30-13h30 Repas collectif. Ils seront réalisés, visionnés à partir de la thématique à traiter, des textes relatifs seront lus avec la même intention et se posera le travail à développer durant la séance.
14h-17h Atelier. L'activité commence toujours avec des exercices de méditation et préparation pour l'entrainement physique personnel et le perfectionnement du geste, pour lequel seront faites des activités d?expérimentation, proposé d'une façon individuelle ou en groupe.
17h1-19h Salle de répétitions et expositions ouvertes au public. Les découvertes seront exposées et on pourra réfléchir et débattre autour. En essayant d?arriver à une conclusion sur le vécu pendant l'atelier. Cette partie de l'atelier est proposée comme une activité ouverte au public.
- Itinéraire
Bloc I:
02/04. Séance d'introduction d'expériences pédagogiques de création sur la Théorie du geste, faites au Master de scénographie de « central San Martin's college of art and Desing »
 Fin último, fin callado. 2002 . Propose les bases d?un nouveau projet expérimental qui se base dans les nouveaux langages contemporains et en posant de nouvelles possibilités de la mise en scène a partir d'une traduction chorégraphique complète de l'oeuvre du baroque espagnol.
9/04. Un viaje alucinado. Delsarte. En utilisant la théorie de Delsarte à la façon de lettre de navigation dans l?univers des gestes, dans lequel les observations nous permettrons d'approfondir à la manière d'un jeu d'une haute connaissance de nos propres émotions, et de la façon de les communiquer.
16/04. Vamos a contar mentiras. Por el mar corre la liebre... Travail et expérimentation à partir de la recherche gestuelle : émouvoir avec la voix, informer avec les mots, et persuader avec le geste. Le geste est magnétique, hypnotique, et prévoit les mots, mais qu'est ce qui se passe quand le geste et le mot se contredisent ?
Bloc II :
23/04. Sobre el corte y la confesión. Créer et confectionner les différentes chorégraphies qui se porteront.
30/04. Haute cuisine. La méthodologie utilisée fait attention à l'idée de se faufiler et de coudre, de couper et découdre (encore une pratique sur des processus de construction et de reconstruction chorégraphiques) les fois qu'il faut, jusqu'à obtenir le modèle chorégraphique désiré.
7/05. Le mouvement démodé. La danse s'adapte à chaque corps. En confectionnant, en coupant, en collant, en étirant, en ridant, en composant, en décorant, jusqu'à arriver à un matériel neuf et prêt à porter
21/05. Transitando los espacios. Ce matériel peut se présenter en différents formats (audiovisuel, d'image, texte ou inscriptions)
Bloc III:
Atelier "Réparations chorégraphiques López y García " avec la participation de Dora García.
Cet atelier consiste à expérimenter l??uvre de Dora Garcia la perspective du langage chorégraphique et l?étude du geste de ?El Gran Juego?, en créant un langage hybride où les codes peuvent être transferts.
28/05 y 4/06. Présentation de l'atelier. On expliquera le contenu et l'objectif de l?atelier.
Lundi 10/06. Puntos de fuga. Travail individuel. Créer le matériel chorégraphique et visuel à partir des propositions de la chorégraphe et de son travail en relation avec l'idée du projet. Chaque étudiante pourra, en suivant une base méthodologique créer ses phrases chorégraphiques.
11/06. Présentation du projet et développement. Les participants vont intégrer et développer le matériel chorégraphique. Exposés des travaux.

4. Information Practiques :

-Lieux proposés: Salles de danse. Pour les travaux exposés, tunnels des anciens rails de Paris qui nous conduiront aux endroits stratégiques pour les expositions et la représentation d'avance proposés, des centres hospitaliers, des centres stratégiques de l'économie, de ports, de bateaux?
-Durée: trois blocs de 4 semaines. Une semaine de séance. Participants: Projet de formation et création dirigé aux artistes, interprètes et créateurs en arts de la scène ou visuels, et tout public intéressé.

-Nombre de participants: 30
- Début et fin: du 2 Avril  au 11 juin 2013. Bloc I, 02/04 au 16/04. Bloc II, 23/04 al 21/05. Bloc III, 28/05 au 11/06.
- Prix et moyen de paiement: cette formation est inclue pour les participants du Laboratoire SLD version 0.
Le prix de la première matière du laboratoire : 120 euros/mois + 30 euros D'adhésion au laboratoire.
L'abonnement peut se faire:
OPTIO A. paiement total au moment de faire la réservation
OPTION B. Mensuel, ayant payé l'adhésion.
Prix par session 30 €.
-Bourses: Le laboratoire SLD donne 10 bourses pour la réalisation de cette matière
Obtention d'un diplôme d?accréditation au final du cours
Les activités parallèles sont gratuites et ouvertes au public.


Information et inscription:
Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562

http://laboratoriosld.blogspot.fr/



http://www.facebook.com/LaboratoireSld

https://twitter.com/LaboratoireSLD
www.saludlopez.net


Materia 1: Reparaciones coreográficas de la Teoría del Gesto de Delsarte.
"Enlevez vous une vertèbre et les deux fragments de cette fantaisie tortueuse recommenceront à se joindre sans effort." (Charles Baudelaire)*
* À Arsène Houssaye. Petits poèmes en prose, Le Spleen de Paris.1869.

11 sesiones (todos los martes de 12h30 à 19h, comida presentación, taller, puesta en escena - exposición de los resultados del taller) en diferentes espacios. Del 26/03  al 11/06 de 2013.
Impartido por Salud López con la intervención de Dora García. 
1. Introducción:
A través del conocimiento del gesto podemos crear formulas para desarrollar la empatía, reconocer la génesis de la identidad y aplicar estos conocimientos a todos los procesos de negociación entre las diversas identidades y culturas, acortando las distancias existentes, facilitando la adaptación de personas en los temas de inmigración y la resolución de conflictos entre colectivos ciudadanos en general, además de protegernos de mecanismos de manipulación que tienen su origen en la utilización de gestos, ya sean políticos o publicitarios. En resumen, el conocimiento en profundidad del gesto nos lleva a una mejor construcción y comprensión del mundo en que vivimos a través del conocimiento artístico y la creación como herramienta, una nueva manera de aprendizaje mucho más eficaz por lo dinámico, así como por el nivel de satisfacción que genera. Durante el laboratorio se agruparan todos estos conocimientos en un entorno teórico que de pie a una investigación sobre el gesto y sus diferentes aplicaciones artísticas, científicas y de pensamiento.

2. Antecedentes:
Salud López es coreógrafa. Viene trabajando sobre la Teoría del Gesto de Delsarte desde hace años, fundamentalmente en los talleres coreográficos * realizados para el Máster de Escenografía de la prestigiosa escuela Sant Martin ?s de Londres, y aplicando estos conocimientos en las diferentes versiones de las obras coreográficas del "El gran juego"y también del "Proyecto Paso". la Teoría del gesto de François Delsarte, elaboradas después de 40 años de observación. Teorías, dirigidas fundamentalmente a oradores, políticos, predicadores y actores. Influyeron sobre manera en los trabajos y las técnicas elaboradas por personas y artistas como Laban, Marta Graham, Isadora Duncan, Dalcroze, Stanivslanky, entre otros.
3. Metodología:
En estas sesiones del laboratorio, se comenzará in media res, introduciendo los trabajos realizados anteriormente, para luego plantear nuevos ejercicios que partirán de siete proposiciones de la Teoría del Gesto en cada sesión y que se reciclan de diferentes maneras. Durante las sesiones vamos a continuar con la búsqueda de una nueva gramática del gesto y de los procesos narrativos relacionados. El entrenamiento con las diferentes armas (gestos) , cortando , desprendiéndose, hilvanando e inscribiendo en el espacio, hasta construir una segunda piel , que nos sirva a la vez de escudo y de heraldo, en diferentes soportes (audiovisual , imagen y texto) con los que nos introducirnos y trasmitimos mensajes en diferentes contextos antagónicos y en conflicto ( fronteras y lindes, centros hospitalarios, centros estratégicos de la economía, puertos ). De su representación escénica, podría decirse que se trataría de una especie de juegos (fúnebres a la manera griega ), que incluirían la gimnástica y carreras , estas últimas representadas a modo de dibujos inscripciones sobre distintas superficies en los lugares donde transcurre la acción.
-Desarrollo.
12h30-13h30 Comida colectiva. Se realizarán visionados de la temática a tratar, se leerán textos relacionados con la misma y se planteará el trabajo a desarrollar durante la sesión.
14h-17h Taller. La actividad comenzará siempre con ejercicios de meditación y preparación para entrenamiento físico personal y el perfeccionamiento en el gesto, para la cual se realizarán actividades de experimentación, propuestas de manera individual o grupal.
17h1-19h Salón de ensayo y exhibición, abierto al público. Se expondrán los hallazgos y se reflexionará y se debatirá sobre los mismos, intentando llegar a consensos y conclusiones sobre lo vivido durante el taller. Esta parte de prácticas, se propone como actividad paralela abierta al público.
-Itinerario.

Bloque I
02/034. Sesión introductoria de las experiencias pedagógicas de creación sobre la Teoría del Gesto, llevadas a cabo en el Máster de Escenografía del Central Saint Martins College of Art and Design.
Fin último, fin callado. 2002 . Sienta las bases de un nuevo proyecto experimental basándose en los nuevos lenguajes contemporáneos y planteándose nuevas posibilidades en la puesta de escena, a partir de una traducción coreográfica completa de la obra del barroco español.
9/04. Un viaje alucinado. Delsarte. Utilizaremos la teoría de Delsarte a modo de una carta de navegación por el universo de los gestos, cuya de observaciones nos permitirán adentrarnos a la manera de juego de un mayor conocimiento de nuestras propias emociones y de cómo comunicarlas.
16/04. Vamos a contar mentiras. Por el mar corre la liebre...Trabajo y experimentación a partir de la investigación gestual: Emocionamos con la voz, informamos con las palabras y persuadimos con el gesto. El gesto es magnético, hipnótico, predice las palabras pero ¿qué pasa cuando el gesto y la palabra se contradicen? .
Bloque II
23/04. Sobre el corte y la confesión. Se diseñan y confeccionan las distintas coreografías que luego se "portaran".
30/04. Haute cuisine. La metodología utilizada atiende a la idea de hilvanar y coser, cortar y descoser (una práctica más sobre procesos de construcción y reconstrucción coreográficos) las veces que haga falta, hasta conseguir el modelo coreográfico deseado.
7/04. El movimiento demodé. La danza se ajusta a cada cuerpo. Confeccionando, cortando, pegando, estirando, arrugando, componiendo, adornado hasta llegar a un material nuevo listo para llevar.
21/05. Transitando los espacios. este material puede presentarse en diferentes formatos (audiovisual, imagen, textos e inscripciones ).
Bloque III:
Taller "Reparaciones coreográficas López y García " con la partición de Dora García.
Este taller consistirá en experimentar la obra de Dora Garcia la perspectiva del lenguaje coreográfico, en relación con los hallazgos coreográficos y del estudio del gestos de "El gran juego", elaborando un lenguaje híbrido donde los códigos puedan ser transferidos.
28/05 y 4/06. Presentación del taller. Se explicarán el contenido y el objetivo del taller
Lunes 10/06. Puntos de fuga. Trabajo individual .Se elaborarán el material coreográfico y visual a partir de las propuestas de la coreógrafa y del trabajo de Dora en relación a la idea del proyecto. Cada participante podrá, siguiendo una base metodológica, elaborar sus frases coreográficas.
11/06. Presentación del proyecto y desarrollo del mismo. Los participantes integraran y desarrollaran el material coreográfico. Exposición de los trabajos.

4. Informaciones prácticas:

-Lugares propuestos: Salas de danza: Para los trabajos expositivos, túneles de la antigua vía férrea de París, que nos conducirán a sitios estratégicos para las exposiciones y representación, antes propuestos, centros hospitalarios, centros estratégicos de la economía, puertos, barcos...
-Duración: Tres bloques de cuatro semanas, una sesión semanal.
-Participantes: Este proyecto de formación creación está dirigido a artistas, intérpretes y creadores en artes escénicas y visuales y todas las personas interesadas.
-Número de participantes: 30
-Comienzo y fin: del 26 Marzo a 11 junio 2013. Bloque I, 26/03 al 16 /04. Bloque II, 23/04 al 21/05. Bloque III, 28/05 al 11/06.
-Precio y forma de pago: Esta formación incluida para los participantes en el LaboratorioSLD versión 0.
El coste unitario de la materia 1 del Laboratorio es de 120 €/mes + 30 € de adhesión a laboratorio.
El abono se puede realizar.
OPCIÓN A. Pago íntegro al hacer la reserva.
OPCIÓN B. Mensualmente, previo pago de la adhesión.
Precio por sesión 30 €.
- Becas: El laboratorioSLD concede 10 becas para la realización de esta materia.
Se otorgara un diploma acreditativo al final del curso.
Las actividades paralelas son gratuitas y abiertas al público.

Información e inscripciones:
Laboratorio SLD
56, rue de la Réunion 75020, Paris.
0033 (0) 143719562